L’Eseo se définit comme École supérieure d’électronique de l’Ouest. École fondée en France par Chanoine Jean Jeanneteau en 1956, elle constitue une grande école privée dans le domaine de l’informatique. Elle a comme président : Hubert Cospain et est dirigée par Olivier Paillet. La base se trouve à Angers et contient plus de 1 200 étudiants. Outre Angers, l’école se trouve également à Dijon, Paris et même Shanghai. Elle dispose d’un site web qui est www.eseo.fr et a pour devise « Il faut travailler dans le présent comme si l’on revenait de l’avenir ». Depuis 2006, l’Eseo fait partite des 207 écoles d’ingénieurs accréditées en France. Connue sous forme d’une organisation à but non lucratif, cette école est spécialisée dans la formation de vos enfants à devenir des ingénieurs informatique et électronique.

Historique

Depuis la création de l’école, elle a gardée le nom de : École supérieure d’électronique de l’ouest. Mais depuis 2006, elle est désormais connue sous le nom de Groupe ESEO. De 1956 à 2017, l’ESEO a fait du chemin et a réussi à hisser son nom très haut. Par exemple, il faut noter que jusqu’en 2014, l’ESEO a diplômé au moins 5 000 ingénieurs. En 2016, l’école entre en partenariat avec l’État. En 2017, elle ouvre la formation d’ingénieur généraliste en accord avec la CCI 49. Aujourd’hui, l’ESEO n’est plus à présenter pour la population française. Elle fonda en partenariat avec d’autres institutions, la FESIS (Fédération d’écoles supérieurs d’ingénieurs et de cadres) et la IESF une association d’ingénieurs et des scientifiques de France. L’ESEO, c’est près de 200 ingénieurs chaque année répartis comme suit : 175 en formation normale et 25 qui ont été formés par l’apprentissage. Ils peuvent tous décrocher le  bachelor eseo .

Les formations proposées

L’ESEO propose deux types de formations à vos nouveaux bacheliers. Il s’agit d’ingénieur (Bac + 5) et de Bachelor (Bac + 3). Lorsque vous finissez votre formation d’ingénieur, vous recevez le titre  » d’Ingénieur de l’École supérieure d’électronique de l’Ouest « .

Formation ingénieur normal (Bac+5)

Si vous venez d’avoir le baccalauréat et vous voulez vous lancer dans cette formation, apprêtez-vous à faire 5 ans. Au cours des deux premières années, vous aurez à étudier un programme scientifique entre le PSCI et le MPSI en travaux pratiques. Vous serez classé par équipe et l’on vous confira des projets pratiques à réaliser. Pour ceux qui possèdent déjà un bac+2, vous aurez à faire 3 ans pour devenir immédiatement ingénieur. Il est obligatoire de faire au minimum trois stages d’entreprise pendant les 5 ans (12 mois de stage, plus le parrainage de deux ingénieurs en poste).

Formation d’ingénieur par apprentissage (Bac+5)

Depuis près de 25 ans, avec la collaboration du l’ITII Pays de la Loire, l’ESEO développe l’apprentissage pour le parcours d’ingénieur. L’école a ouvert depuis janvier 2017 son cursus d’ingénieur à l’apprentissage. Ce nouveau cursus s’adresse aux étudiants qui disposent d’un Bac+2, qui sont très habile dans le domaine de l’informatique et qui veulent obtenir un diplôme d’ingénieur généraliste.

Formation Bachelor (Bac+3)

Cette formation se déroule sur trois ans avec les programmes suivant : technologies, le programme allie sciences et management de projets et ouverture. Si vous êtes étudiant en bachelor à l’ESEO, vous avez la possibilité de poursuivre votre cursus en cycle Ingénieur à la fin des 3 années de formation.

Les Bi-diplômes

Avec l’ESEO, vous pouvez combiner deux diplômes, c’est-à-dire vous pouvez suivre deux formations simultanément et avoir à la fin, un Bi-diplômes. Chez l’ESEO, quatre Bi-diplômes ingénieur-manager sont proposés avec les écoles partenaires suivant : ESSCA (Angers), ITT (Chicago), AUDENCIA (Nantes) et CITY U HONG-KONG en chine. Il existe également 8 Bi-diplômes recherche-innovation qui ont aussi plusieurs universités partenaires. Ces Bi-diplômes sont spécialisés dans des domaines comme : Systèmes embarqués, infrastructure IT, Objets connectés, Data Sciences Multimédias et Télécoms, Big Data, etc. Au cours de leurs formations, tous les étudiants sont obligés de partir à l’étranger pour une durée de trois mois pour suivre un stage, une étude longue ou courte.

Lorsque vous recevez le diplôme d’ingénieur, sachez qu’il est reconnu à l’international et donne le grade de Master européen. Il est reconnu par le label Européen d’excellence EUR-Ace (2014-2020). L’école est très bien organisée et regroupe de nombreux clubs dans les domaines suivants : la technologie, le sport, l’art, l’entreprenariat, etc. Plusieurs anciens élèves sont aujourd’hui des entrepreneurs, chefs d’entreprises ou inventeurs. On peut citer par exemple : Michel Ugon qui a inventé la carte à puce avec processeur et Jean-Pascal Tricoire qui est le président de Schneider Electric.